Le son entre voisins & à la maison

Bruit.jpg

Vivre avec le "rythme" de chacun

En cette période de confinement, le bruit en ville a diminué, les oiseaux se remettent à chanter, on est même invité à les écouter avec attention et les maisons se remplissent de cris d'enfants. La patience peut-être mise à rude épreuve lorsque l'on doit travailler dans le bruit ou gérer les devoirs des plus grands. L'occasion peut-être de travailler sur les notions de bruit et de son à la maison et pourquoi arriver ensemble à accepter le "rythme" de chacun

 

La physique du son à la maison :

Demandez aux enfants s’ils savent comment le son se propage. Comment passe-t-il de l’objet qui le produit à nos oreilles?  Est-ce qu’il voyage seulement dans l’air ou peut-il aussi voyager dans l’eau ou au travers d’un objet solide? Écoutez attentivement les hypothèses des enfants, mais ne leur donnez pas les réponses tout de suite! Ils les découvriront lors de leur expérimentation.

Expériences à réaliser à la maison :

  

Conclusion des expériences : 

Le son voyage toujours de la même façon : par ondes. Ces ondes sont comme des vagues qui partent de l’objet qui produit le son et se propagent dans toutes les directions. Le son a donc besoin de matière !

 

La physiologie de l'oreille : 


La mesure du son grâce au sonomètre :

Grâce à votre smartphone, vous pouvez utiliser des applications plus pratiques pour mesurer les intensités sonores rapidement et quand vous voulez. De plus les performances de microphone intégré dans votre mobile sont souvent élevées; c'est un autre avantage. Pour trouver les applications correspondantes, chercher les mots clés suivants : décibels, sonomètre. 

Amusez vous à prendre les mesures dans votre environnement immédiat et à les reporter sur l'échelle des décibels suivantes : 

 

Echelle des décibels

 

Les risques auditifs :  

  • Angèle, chanteuse populaire notamment auprès des jeunes a ecrit une chanson qui s'intitule "J'entends". Elle explique sa relation avec ses accouphènes et nous explique comment c'est arrivé et comment elle le vit à travers une interview.

  

Se protéger et protéger les autres :


La brochure « Vivre au calme à Bruxelles, 100 conseils pour se protéger du bruit et éviter d’en provoquer » vous guidera pour vous aider à ménager vos oreilles, celles de votre entourage et celles de vos voisins.

En tous cas, même s’il vous irrite, pensez que le bruit des autres n’est pas forcément volontaire ! Un peu de courtoisie et de bonne volonté peuvent suffire à résoudre bien des problèmes. Avant d’envisager de se plaindre, essayez le dialogue.

A voir aussi : Comment faire moins de bruit? - 10 conseils prioritaires (.pdf) – dépliant

Et pourquoi pas instaurer au sein de la maison une charte du bruit et du son à remplir par les enfants et les parents. 

 

Dernière mise à jour le 09.05.2020