Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Dépistage organisé des cancers dans le cadre du « Canal Santé »

au centre pénitentiaire de Toulon / La Farlède

Contexte

Le programme de dépistage organisé a été mis en place en 2008 pour le cancer colorectal, sous l’impulsion des précédents Plans cancer. Au cours de la période 2012-2013, 18 millions de personnes âgées de 50 à 74 ans ont été invitées à participer au programme organisé de dépistage du cancer colorectal, et près de 5 millions ont réalisé un test, ce qui représente un taux de participation de 31 %, inférieur à l’objectif européen minimal acceptable de 45 % de participation (source InVS). Dans le Var, le taux de participation au dépistage du cancer colorectal s’élève à 26,1%.

Le projet multipartenarial Dépistage Organisé des Cancers dans le cadre du « Canal Santé » au centre pénitentiaire de Toulon/La Farlède a pour enjeu d’adapter le programme de dépistage organisé du cancer colorectal aux spécificités du milieu carcéral et de promouvoir ce dépistage au sein du centre pénitentiaire de Toulon/La Farlède (CPTLF).

Publics cibles

  • Professionnels de l’USMP
  • Personnes détenues au CPTLF

L'action

Objectif général

Améliorer la participation au dépistage du cancer colorectal en milieu carcéral.

Objectifs opérationnels

-Mener une réflexion partagée CODES 83 / CRCDC Antenne du Var / USMP sur la promotion du dépistage organisé des cancers en milieu carcéral.
-Animer régulièrement des ateliers d’éducation pour la santé sur la thématique des dépistages organisés des cancers auprès des détenus du CPTLF (6 ateliers par an).

Résultats 2014-2018

Le partenariat tripartite CODES 83 / CRCDC Antenne du Var / USMP et la mobilisation des différents acteurs de l’administration pénitentiaire (AP) se sont traduits par des résultats encourageants avec une participation au dépistage de 57,9 % après action vs 3,9 % avant action. Sur 330 invitations de 2015 à 2018, 165 tests ont été réalisés (et 45 exclusions médicales). La réalisation d’une coloscopie a été possible pour 10 des 13 personnes dont le test était positif. Cela a permis la détection de lésions chez 9 personnes dont 1 cancer, 6 polypes à risque et 2 polypes non à risque soit un taux de détection satisfaisant au regard des chiffres attendus.

Afin d’étudier la transférabilité de l’action, des temps de concertation en année 3 ont été dédiés avec les partenaires à l’identification des fonctions clés (éléments à maintenir pour garantir des effets identiques dans un autre contexte). Cette analyse a un double enjeu : à la fois clarifier les composantes clés de notre action et les éléments contextuels d’influence sur les résultats obtenus, et, d’autre part, d’anticiper les adaptations nécessaires. Résultats de cette étude en PJ (en bas de page).

Structures partenaires

Les partenaires opérationnels :

USMP : Unité Sanitaire en Milieu Pénitentiaire du Centre Hospitalier Intercommunal Toulon / La Seyne-sur-Mer

CPTLF : Centre Pénitentiaire de Toulon / La Farlède

Structure partenaire où l’action est mise en œuvre :

Centre Pénitentiaire de Toulon / La Farlède

Besoin de renseignements ?

Coordinatrice

Financé par

Nous contacter

Partager l'action

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Défiler vers le haut