Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

20 mai 2021 – Journée mondiale des abeilles

Volons au secours des abeilles : reconstruire en mieux pour elles.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les abeilles, maillon essentiel de la biodiversité

Depuis des siècles, les abeilles, qui comptent parmi les animaux les plus industrieux, procurent des bienfaits aux êtres humains, aux plantes et à l’environnement. Grâce au transport du pollen de fleur en fleur, les abeilles et les autres pollinisateurs permettent non seulement de produire une multitude de fruits, fruits à coque et semences, mais aussi d’obtenir plus de variétés, de meilleure qualité, ce qui contribue à la sécurité alimentaire et à la nutrition.

Près de 35% de la production agricole mondiale repose sur des pollinisateurs tels que les abeilles, les oiseaux et les chauves-souris, ce qui a augmenté le rendement des 87 plantes comestibles les plus cultivées et de nombreuses plantes médicinales dans le monde. Dans le monde, les trois quarts des cultures produisent des fruits ou des graines pour la consommation humaine et dépendent au moins en partie des pollinisateurs.

Source : http://www.fao.org/world-bee-day/fr/

Imaginez un monde sans abeilles

La mortalité élevée des abeilles et des pollinisateurs sauvages (bourdons, papillons) enregistrée en divers points du globe et en France mobilisent la communauté scientifique, les professionnels et les pouvoirs publics depuis plusieurs années.

Même si ce phénomène est identifié depuis 1947, il s’est généralisé à l’ensemble de la planète et s’est intensifié depuis une quinzaine d’années. Maladies, prédateurs (frelon asiatique), exposition aux pesticides, agriculture intensive ou monoculture, baisse des ressources alimentaires… Selon la communauté scientifique la surmortalité des abeilles et des pollinisateurs semble avoir plusieurs causes.

Comment agir et les protéger au quotidien ?

“Nourrir” les abeilles au jardin : la première façon de les protéger est de leur donner à manger. Comment ?

En plantant des fleurs !  Lavande, bruyère, acacia, tilleul, thym … Les abeilles ont besoin de manger toute l’année, on peut donc varier les plantes et les périodes de floraison.

Proposer des habitats et de l’eau aux abeilles : outre le couvert, il faut aussi penser au gîte en installant par exemple des hôtels ou des abris à insectes pour les accueillir.

Vous en trouvez dans le commerce mais pouvez aussi les fabriquer vous-mêmes avec une caisse en bois remplie de différentes trouvailles dans la forêt ou le jardin. Les abeilles solitaires peuvent ainsi y pondre des larves et se reproduire, mais aussi se protéger du gel extérieur avant de ressortir pour affronter le monde extérieur.

Nos actions en santé environnementale

TA SANTÉ, TA PLANÈTE, CHOISIS TON ASSIETTE !

Équilibre alimentaire dans le respect de l'environnement.

SANTÉ PARTICIPATIVE : UNE NOUVELLE APPROCHE

" L'environnement est la clé d'une meilleure santé "
0 0 votes
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Défiler vers le haut