Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in pages

Le tourbillon des compétences psychosociales

mieux se construire pour bien grandir

Contexte

L’intérêt porté aux compétences psychosociales en matière de santé est lié à l’évolution du concept de santé qui est passé de l’absence de maladie à la notion de bien-être physique, psychique et sociale (OMS, 1946). 

Ce concept positif mais statique est corrigé par le concept dynamique de promotion de la santé qui propose cinq axes de travail pour chacun des pays signataires de la Charte d’Ottawa (1986).

Parmi les axes définis par l’OMS, il s’agira ici, de s’attarder sur  celui qui encourage à l’adoption de comportements sains. Il est centré sur la responsabilité individuelle des comportements qui peuvent avoir une incidence à court, moyen et long terme sur sa propre santé, mais aussi celle des autres.

En 1993, l’OMS introduit les compétences psychosociales comme « la capacité d’une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C’est l’aptitude d’une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adoptant un comportement approprié et positif à l’occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement. »

Publics cibles

Enfants (du CE2 au CM2) et adolescents (de la 6ème à la 4ème)
scolarisés en établissements REP / REP +, en territoire socialement
vulnérable.

Equipes éducatives des structures partenaires.

L'action

Ce projet déployé depuis 2015, vise à renforcer les CPS des élèves de différents territoires.

Axe 1 : RÉUNION DE PRÉSENTATION du projet à l’équipe éducative de l’établissement : Présentation des compétences psychosociales et du projet; Recueil des besoins et des attentes; Définition de l’accompagnement (élaboration d’un planning d’interventions, implication des enseignants sur le projet). 

Axe 2 : PROFESSIONNALISATION/SENSIBILISATION à destination des enseignants sur les compétences psychosociales: Appropriation des techniques d’animation et d’outils pédagogiques; Réflexion autour de la co-animation à mettre en œuvre; Préparation des ateliers. 

Axe 3 : CO-ANIMATION du module par l’enseignant et la chargée de projet du CODES 83 : Un module de 5 séances par an pour chaque classe impliquée.

Structures partenaires

Les partenaires opérationnels :
Elémentaires (REP/ REP + et Territoire vulnérable)

Les structures partenaires où l’action est mise en oeuvre :

En 2021-2022

Toulon : Cousteau (CE2), La Tauriac (CE2-CM1), Saint Louis (CM2), Pont Neuf 1 (CM2)

La Seyne sur Mer : Brassens (CE2-CM1-CM2), Jean Zay (CM1), Martini (CM1-CM2), Victor Hugo (CM1-CM2), Centre social Nelson Mandela, Centre de loisir Nelson Mandela

En 2020-2021

Toulon : Rodeilhac (CM2), Muraire (CM2), Cousteau (CM2), Longepierre (CM2), Le Brusquet (CM2), La Tauriac (CM2), Saint Louis (CM1), Pont Neuf (CM1)

La Seyne sur Mer : Malsert 1 (CM2), Brassens (CM2), Jean Zay (CE2)

En 2019-2020

Toulon : Rodeilhac (CM1), Muraire (CM1), Cousteau (CM1), Longepierre (CM1), Le Brusquet (CM1), La Tauriac (CM1), Saint Louis (CE2), Pont Neuf 1 (CE2)

La Seyne sur Mer : Malsert 1 (CM1), Malsert 2 (CM1), Brassens (CM1)

En 2018-2019

Toulon : Rodeilhac (CE2), Muraire (CE2), Cousteau (CE2), Longepierre (CE2), Le Brusquet (CE2), La Tauriac (CE2)

La Seyne sur Mer : Lucie Aubrac (CM2), Malsert 1 (CE2), Malsert 2 (CE2), Brassens (CE2)

Galerie

Besoin de renseignements ?

Nous contacter

Partager l'action

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Rejoignez le mouvement de la promotion de la santé !

Vous souhaitez être informé ou en savoir plus sur les dernières actualités, alors n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletters.