Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Search in pages

Jeudi ouïe à mes oreilles !

« Mes oreilles, le secret de ma forme » « Je suis très attaché à mes oreilles » et «Jeudi ouïe à mes oreilles » seront les messages diffusés pendant la Journée Nationale de l'Audition du 10 mars 2022.

25e édition de la campagne Journée Nationale de l’Audition

Pollution sonore : l’affaire de tous, la santé de chacun

L’exposition croissante au bruit dans nos modes de vie soulève des questions sur le rôle de l’ouïe dans le suivi de notre santé.

Les recherches menées ces dernières années ont mis en évidence l’association entre l’oreille et le cerveau. Le moindre dysfonctionnement de ces mécanismes peut avoir un impact sur la santé globale et la qualité des relations sociales, et pas seulement en cas de surdité avérée.

La 25e Journée nationale de l’audition, organisée par l’association JNA, a pour objectif de sensibiliser le public au rôle de l’audition dans la santé au quotidien.

Les impacts sur la santé

Les risques auditifs et extra-auditifs

Le bruit affecte non seulement l’audition elle-même, mais aussi notre santé globale. Le bruit a un effet néfaste sur le sommeil, crée du stress et mais peut également induire fatigue, anxiété, problèmes cardiovasculaires.

La prévalence des déficits auditifs (surdité, acouphènes) et des symptômes extra-auditifs associés augmente chaque année dans les différents baromètres santé. 

Les cellules cilliées avant et après un traumatisme, pas de retour en arrière possible.

Dans le Baromètre santé JNA de mars 2020, 1 Français sur 2 déclare qu’il existe un lien direct entre le bruit et un manque de concentration voire un état de fatigue et d’irritabilité

Il est aujourd’hui important de s’interroger sur la place du bruit dans notre mode de vie car il affecte de nombreux autres aspects de notre vie, comme l’apprentissage et la productivité. Connaître son environnement sonore et éviter les sons forts est tout aussi important que bien manger, bien dormir ou faire de l’exercice.

Reposer vos oreilles ! 

Le temps de repos devrait être au moins égal au temps d’exposition au bruit.

Ainsi, lors des principales périodes de repos comme le soir, l’environnement doit être le plus calme possible, avec un niveau sonore inférieur à 35 dB.

Par conséquent, utiliser des écouteurs pendant l’endormissement, qui fait partie des habitudes de plus en plus de Français (pas seulement chez les adolescents !), est à proscrire.

Les modes de vie actuels ont tendance à nous exposer au bruit partout. Une bonne habitude de santé consiste à intégrer des pauses d’écoute dans la journée sans autres casques et écouteurs non sollicités. Respecter les besoins de l’oreille peut aider à éviter des symptômes tels que des acouphènes ou une surdité passagère.

Nos actions sur les risques auditifs et extra-auditifs

Écoute tes oreilles !

Campagne régionale de prévention des risques auditifs et extra-auditifs auprès des collègiens.

Santé participative

" L'environnement est la clé d'une meilleure santé "
4 1 vote
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Rejoignez le mouvement de la promotion de la santé !

Vous souhaitez être informé ou en savoir plus sur les dernières actualités, alors n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletters.