Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in pages

04 mars 2022 – Journée mondiale contre l’obésité

17% de la population française, souffre d’obésité, soit près de 8,5 millions d’individus.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un rendez-vous mondial

La date du 4 mars marque la Journée mondiale contre l’obésité. Cet événement nous permet de mobiliser les énergies et de sensibiliser les mentalités afin de faire évoluer la vision du public en luttant contre les idées reçues.

La Journée mondiale de l’obésité appelle à agir aux niveaux local, national et mondial pour lutter contre la hausse des taux d’obésité, réduire la stigmatisation à laquelle sont confrontées les personnes atteintes d’obésité et améliorer les systèmes qui contribuent à l’obésité dans le monde. 

Une maladie méconnue

L’obésité correspond à un excès de masse grasse et à une modification du tissu adipeux, entraînant des inconvénients pour la santé et pouvant réduire l’espérance de vie. Ses causes sont complexes.

Elle résulte de l’intrication de plusieurs facteurs − alimentaires, génétiques épigénétiques et environnementaux − impliqués dans le développement et la progression de cette maladie chronique.

Quelques chiffres

L’obésité concerne aujourd’hui la quasi-totalité de la planète, dont de nombreux pays émergents. L’obésité est un problème mondiale. 800 millions d’entre nous vivent avec la maladie, et des millions d’autres sont à risque.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 39% des adultes dans le monde sont en surpoids et 13% sont obèses. Le nombre de cas d’obésité a presque triplé depuis 1975.

Les complications associées, en particulier le diabète de type 2, les maladies cardiaques et les cancers entraînent le décès d’au moins 2,8 millions personnes chaque année. Ainsi, le surpoids et l’obésité sont reconnus comme la cinquième cause de mortalité par l’OMS.

En France, en 2015, l’obésité́ concernait 17% des adultes et 4% des enfants : des chiffres à peu près stables depuis une dizaine d’années.

Le plan national de prévention

Le ministère de la Santé a lancé un plan Priorité prévention en 2018, avec notamment l’ambition de réduire en France le fardeau du surpoids, de l’obésité et des maladies chroniques évitables comme le diabète de type 2. Il a fixé plusieurs objectifs à atteindre d’ici 2023, parmi lesquels : 

  • diminuer de 15 % l’obésité et stabiliser le surpoids chez les adultes 
  • diminuer de 20% le surpoids et l’obésité chez les enfants et les adolescents 

Ce programme s’appuie notamment sur les mesures du 4e plan national Nutrition santé (PNNS 2019–2023) qui émet des recommandations nutritionnelles et d’activité physique, pour une bonne hygiène de vie et pour améliorer la santé. 

En modifiant la façon dont l’obésité est abordée et perçue dans la société, nous encourageons les gens à devenir des défenseurs de la cause, à respecter les victimes de l’obésité et à stopper la discrimination.

4e Plan National Nutrition Santé (PNNS 2019–2023)

Nos actions en éducation nutritionnelle auprès des différents publics

Ratatouille et Cabrioles

Action d’éducation nutritionnelle en école maternelle dans le Var

Fast Cook

Bien manger en étant étudiant

Intercal'air

Éducation à la santé multi-thématique en milieu scolaire

Restaurer l'autre

Se former et agir auprès de tous pour un équilibre nutritionnel accessible.
5 1 vote
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Rejoignez le mouvement de la promotion de la santé !

Vous souhaitez être informé ou en savoir plus sur les dernières actualités, alors n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletters.